« Je ne suis pas un chat »… Un avocat coincé avec un filtre Zoom lors d’une audience fait le bonheur du Web

« Je ne suis pas un chat »… Un avocat coincé avec un filtre Zoom lors d’une audience fait le bonheur du Web

L'avocat texan Rod Ponton a accidentellement participé à une audience en visioconférence sous les traits d'un chaton.

L’avocat texan Rod Ponton a accidentellement participé à une audience en visioconférence sous les traits d’un chaton. — 394th District Court of Texas

C’est une vidéo qui capture à merveille l’année 2021. Au Texas, un avocat qui participait à une audience en visioconférence via Zoom, pandémie de Covid-19 oblige, a rencontré un problème technique inattendu : un filtre remplaçant son visage par celui d’un adorable chaton. Avec un dialogue mémorable à la clé.

– Le juge: “Je crois que vous avez un filtre activé…”

– L’avocat: “Je ne sais pas comment l’enlever, ma secrétaire essaie. C’est moi en direct… I’m not a cat”

La galère d’un avocat lors d’une audience en direct sur Zoom au Texas. #Imnotacat #zoomfail #zoomcat pic.twitter.com/6JoyzcKd5v

— Philippe Berry (@ptiberry) February 9, 2021

La voix du juge Roy Ferguson, qui a publié la vidéo sur la chaîne YouTube du 394e district du Texas, tente de l’aider : « Je crois que vous avez un filtre activé dans les réglages vidéo. » « Oui, mais je ne sais pas comment l’enlever. Mon assistante est là avec moi, elle essaie », répond le chat en hochant la tête, ses grands yeux cherchant frénétiquement les réglages en bas de son écran. En désespoir de cause, il assure être « prêt à procéder ». Dans un moment qu’approuverait René Magritte, l’avocat-chaton précise : « C’est bien moi en direct, je ne suis pas un chat. » « Je vois cela », répond le juge, amusé.

L’avocat heureux d’apporter du bonheur aux internautes

Héros du Web, l’infortuné Rod Ponton a expliqué au site Vice qu’il utilisait l’ordinateur de son assistante et avait fini par réussir à désactiver le filtre après trente secondes lors de cette audience, dans une affaire sérieuse de contrebande.

Le service de visioconférence Zoom propose de nombreux filtres en réalité augmentée, notamment ceux de Snapchat, qui utilisent la webcam pour suivre les mouvements du visage de l’utilisateur, yeux et bouche compris, et les remplacer par des têtes d’animal. Beau joueur, l’avocat a assuré au site My San Antonio qu’il était heureux d’apporter un peu de bonheur aux internautes en ces temps difficiles avec son Zoomfail : « Si je peux faire rire tout le monde pour un instant à mes dépens, ça me va. » Merci pour ce moment.

Read More

Author: